Netanyahu : « Finalement, c’était pas entièrement sa faute, à Hitler… »

Étonnant comme nos grands hommes (ceux de notre époque, hein, n’exagérons rien, juste ceux qui gouvernent le monde, on fait avec ce qu’on a…) sont capables de se prendre les pieds dans le sac de nœuds de l’histoire dès lors qu’ils ont besoin de s’y référer pour justifier leurs actions. Le dernier en date, c’est Benyamin Netanyahu, le premier ministre israélien. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il n’a toujours pas compris que la vérité officielle n’a que faire des subtilités de la vérité historique.
Lire la suite