On ne peut restreindre une liberté qui n’existe pas

Depuis une semaine environ, les éditorialistes de tout poil et une partie de nos politiques brandissent la « liberté d’expression » comme nouvel étendard du combat qu’il est désormais de bon ton de mener. Certains veulent en restreindre la portée tandis que d’autres ne lui supposent aucune limite. Mais sait-on seulement de quoi on parle ?


Lire la suite