Ah, mais que les gens sont méchants !

Partagez sur Twitter Partagez sur Facebook Partagez sur Google+ Linkedin

Un train, des gens qui somnolent sur leur siège plus ou moins confortable, des enfants ici ou là, qui rigolent en jouant au Uno ou qui bavent sur la jupe de Maman, laquelle a mis leur tête sur ses genoux afin qu’ils se reposent un peu. Voiture 12, un jeune homme se lève, il a l’air un peu malade, pas en forme en tout cas, et il retourne aux toilettes pour la deuxième fois au moins. Pourvu qu’il ne soit pas contagieux. C’est triste de voir quelqu’un de si jeune sembler déjà porter sur lui toute la misère du monde, il n’a vraiment pas l’air bien, maigre, hagard, fiévreux presque. Et puis, tout va très vite, du bruit, des cris, du sang aussi. Ceux qui ont mis quelques secondes à émerger de leur sieste ont déjà tout raté. Personne ne suppose alors qu’on est peut-être passé à côté d’un nouveau massacre.

Alors, maîtrisé et un peu groggy, on fait descendre le jeune garçon qui semblait malade (et qui risque en plus de s’enrhumer, le pauvre, sans sa chemise) pour l’interroger, lui demander de s’expliquer. Et lui ne comprend pas. Ben non, de quoi lui parle-t-on ? Les armes ? Ah oui, c’est vrai, mais c’est pas ce qu’on croit, non, non, non.

Sauf que les gens qui l’interrogent ont quand même un peu de mal à se laisser convaincre. Ah là là ! Mais pourquoi ne le croit-on pas, ce pauvre garçon qui dit avoir voulu seulement rançonner quelques riches voyageurs pour manger à sa faim ? Ce n’est pas parce qu’il avait une kalachnikov, plusieurs chargeurs, des armes blanches et j’en passe, ni même qu’il était connu et fiché comme islamiste radical dans plusieurs pays d’Europe, qu’il voulait forcément commettre un acte terroriste, voyons ! Mais que les gens sont méchants, quand même ! Et racistes, avec ça !

Oui parce que, bon, on est forcément raciste quand on commence à s’en prendre à une personne qui n’a pas eu le choix de son lieu de naissance, ou de celui de ses parents, dût-elle avoir commis (ou essayer de commettre) un crime visant principalement des innocents dont la seule faute est de ne pas appartenir à sa propre communauté. Alors, certes, pour accuser quelqu’un de raciste, faut déjà être sacrément convaincu qu’il existe plusieurs races d’humains sur Terre, ce dont je doute, personnellement. Mais le raciste, c’est celui qui accuse, pas celui qui appuie sur la gâchette, qui tranche une tête ou qui déclenche un détonateur, c’est bien connu.

Ce qui est clair, en revanche, c’est que le « racisme », ou en tout cas la xénophobie, c’est vraiment la plaie de toute l’histoire de l’humanité, celle par laquelle les pires infections ont gangréné la plupart des sociétés depuis que l’homme est homme.

Et le terrorisme dans tout ça. Mais voyons donc, on le sait que c’est juste un vilain chiffon rouge qu’on agite pour faire peur aux foules. Ça n’existe pas, en vrai, le terrorisme, ce sont juste des manifestations d’une révolte (légitime, hein la révolte, toujours) contre une forme ou une autre d’oppression colonialiste, impérialiste, capitaliste, bidule-en-iste, qui a bien mérité ce qui lui arrive. Non mais !

C’est comme pour le malheureux « incident » de Charlie Hebdo. On ne m’enlèvera pas de l’idée que ces deux petits jeunes voulaient juste piquer quelques gommes, voire un portable ou deux, et que ce sont les dessinateurs, ces vils privilégiés gaulois, qui les ont provoqués. Ou encore le pauvre petit Coulibaly ; ouais, bon ok, il ne voulait pas payer ses courses à la supérette, mais de là à lui envoyer le GIGN, c’est abusé, je trouve.

Franchement, va falloir qu’un jour on arrête de prendre les c… pour des gens.

Une réflexion sur “Ah, mais que les gens sont méchants !

  1. Le comportement des employés de la SNCF à été particulièrement exemplaire dans cet épisode. En condamnant les portes après s’être mis du bon côté, ils ont ainsi pu garantir la sécurité des usagers en minimisant le risque de détournement de la rame.

    Des crashs revendiqués sur bigben ou le manneken pis eussent été des plus malvenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>